Vers l’assistance à l’exploration pertinente et réaliste d’environnements 3D très denses

Zaynab Habibi soutiendra sa thèse le mardi 8 décembre à 10h00, à l’amphithéâtre Figlarz au bâtiment des Minimes.

Dans cette thèse, nous traitons le problème de la navigation dans un environnement virtuel 3D. En particulier, les environnements, sous forme d’un nuage de centaines de millions de points, sont difficiles à appréhender par un novice.

La complexité et la richesse en détails du nuage de points 3D de la cathédrale d’Amiens peuvent ainsi entraîner une désorientation et une visualisation non pertinente avec les outils (logiciels et interfaces) existants. Les contributions de la thèse portent sur le contrôle de caméra virtuelle, automatique et assisté, en exploitant des informations visuelles 2D de l’image et d’autres informations 3D de l’environnement. Pour garantir la pertinence visuelle, nous proposons deux méthodes de guidage de caméra, l’une basée entropie photométrique et
la seconde, représentant la contribution majeure de cette thèse, définit et exploite le mélange de gaussiennes basées saillance visuelle. Le formalisme d’asservissement visuel permet de relier la modélisation de l’image aux degrés de liberté de la caméra. L’évitement d’obstacles, la fluidité du mouvement et l’orientation appropriée de la
caméra sont des contraintes supplémentaires, prises en compte pour deux types de navigations : le cadrage local et l’exploration globale. Le but du cadrage visuel est de déplacer la caméra en utilisant la nouvelle primitive photométrique du mélange de gaussiennes basées saillance, afin d’atteindre un point de vue pertinent pour la visualisation d’un objet. L’approche a été testée en simulation, sur un nuage de points dense et aussi dans un environnement réel avec un robot. En ce qui concerne l’exploration, deux méthodes ont été proposées. La première automatique en utilisant l’entropie photométrique et les contraintes de réalisme du mouvement. Le problème est résolut à l’aide d’un algorithme d’optimisation hybride et hiérarchique. Ensuite, une approche d’exploration assistée a été proposée, où, l’utilisateur définit un ensemble de zones à visiter. A ce dernier, s’ajoutent différentes contraintes pour assurer une navigation réaliste et pertinente. La résolution s’appuie sur une loi de contrôle hiérarchique qui utilise le formalisme de redondance. Ces deux méthodes d’exploration ont été testées sur des nuages de points très vastes et complexes, notamment celui de la cathédrale Notre Dame d’Amiens.

Thème: